DÉCOUVREZ NOTRE COMMANDERIE

BASSE-NORMANDIE

chronique

CENTRE ÉQUIN UNIQUE EN EUROPE : LE C.I.R.A.L.E




Le Centre d’Imagerie et de Recherche sur les Affections Locomotrices Équines (CIRALE) est situé à Goustrainville près de Dozulé. Ce centre accueille un millier de chevaux par an comme nous l’explique le docteur vétérinaire Guillaume VAUTAVERS qui termine sa spécialisation équine après 7 ans d’études et qui va être notre guide pour cette visite.

 

Ce centre, crée en 1999 est aujourd’hui unique en Europe de par son équipement ultramoderne et son niveau de recherche sur les affections locomotrices et les boiteries des chevaux.

 

Ce centre est le leader mondial dans l’imagerie et notamment dans l’échographie équine. Il est également affilié à l’école nationale de vétérinaire de Maison Alfort (ENVA) et les étudiants viennent ici en formation.

 

Le CIRALE comprend une dizaine de vétérinaires et des assistants, une structure administrative et plusieurs bâtiments et salles dédiés à :

 

  • Aux consultations et à l’imagerie
  • À la médecine sportive
  • Aux modes de déplacement du cheval dans un manège
  • À la recherche (autopsie)
  • Aux contrôles antidopage après une compétition

 

Le centre reçoit de toute l’Europe voire du moyen orient des chevaux envoyés par leur vétérinaire. Sur le millier de chevaux examinés, il y a 70 % de chevaux de sport (Obstacle, concours complet etc.) et 30 % de chevaux de course essentiellement des trotteurs.

 

Le 1er examen d’un cheval qui arrive au Centre consiste à examiner son comportement, ensuite il passe en salle d’échographie, (domaine d’expertise du centre) pour examiner tous les tissus mous.

 

Pour examiner le squelette d’un cheval une scintigraphie osseuse sous une anesthésie générale est pratiquée. Dans un box de couchage où toutes les parois sont capitonnées, le cheval est endormi puis on lui attache les quatre pattes à un palan et il est transporté puis posé sur la table du Scanner ou de l’IRM.

 

Le Scanner du centre est la plus grosse machine au monde qui existe. Cet appareil coûte 400 000 € et avec sa table adéquate c’est 500 000 €.

 

Parfois le matériel du CHU de Caen est trop petit pour des personnes très grosses et/ou obèses, alors il nous envoie ces personnes ici pour un scanner.

 

Dans la salle de l’IRM compte tenu du champ magnétique le palan ne rentre pas. C’est donc la table spéciale de l’IRM qui se déplace pour recevoir le cheval endormi. Cet IRM coûte 850 000 €.

 

Au centre on développe maintenant la physiothérapie. Une piscine pour chevaux est en cours de construction. Dans un an les chevaux pourront nager un jour, le lendemain trotter, le surlendemain recevoir des séances de massage etc. Des recherches seront lancées pour mieux définir le type de protocole le mieux adapté aux pathologies ce qui n’a jamais été fait.

 

La dernière salle est affectée à la médecine sportive notamment pour les trotteurs avec un tapis roulant qui peut aller à grande vitesse (50 km/h à plat). Le tapis peut se lever pour mesurer le comportement du cheval en présence d’un terrain en pente. Cet appareil nous permet de tester à plat et en pente les capacités respiratoires, de surveiller le cœur et vérifier le bon comportement de la colonne vertébrale.

 

Dans l’autre dispositif à côté, le tapis roulant est immergé et le niveau d’eau peut monter jusqu’à l’épaule du cheval.

 

On voit souvent au centre des chevaux connus envoyés par les vétérinaires fédéraux dans le cadre des préparations pour les jeux olympiques ou des compétitions sportives.

 

Le coût des prestations de diagnostic et de préconisations du CIRALE varie entre 500 € et 3 500 € par cheval. Il appartient ensuite aux vétérinaires de prescrire le traitement approprié.

 

Les Anysetiers de Basse Normandie applaudissent et remercient chaleureusement le docteur Vétérinaire Guillaume VAUTAVERS pour la qualité de cette visite très enrichissante.

 

Le reportage photos figure dans le diaporama du site.



accès privé | administration | Contact | mentions légales | réalisation Value Com